LES REVES QUI SIGNENT UNE EVOLUTION Ce sont des rêves qui empruntent des images archétypiques, s'étalent sur des années et pour certains réapparaissent de façon cyclique. Ils nous renvoient aux grands archétypes du tarot, entre autres. Georges Romey en a fait une étude magistrale qui bien qu'elle concerne les rêves éveillés est dans l'ensemble, également juste pour les rêves nocturnes. Une partie de ces rêves ont fait l'objet des cartes de la nuit. Par exemple : Le 25/8/79 je suis accrochée à un rocher noir, complètement submergée par la situation. Le 25/1/98 le même type de rêve est anodin. Le 27/8/80 je rêve d'une tête de vache dans un cercle, dont les cellules en forme d'hexagone se désintègrent : le rêve est suffisamment parlant pour que je m'inquiète. Le 7/8/82 je rêve d'un oiseau qui se reconstitue en mosaïque en forme de grains de maïs. Le 10/9/80 je rêve d'un trou rond inexplicable même pour l'architecte dans une cathédrale. Le 4/12/92 un trou rond est comblé par un tissage d'humains. Le 21/1/79 des loups pas commodes sont autour de mon lit Le 23/12/93 j'arrête des loups d'un geste de ma main. Le 4/9/1979 : je rêve de 3 hommes menaçants 2/3/91 : les 3 hommes ne sont plus menaçants. Le 12/9/91 je rêve qu'un collier bleu auquel je tiens beaucoup, éclate avec un bruit sec, à partir de ce moment ce sera le début d'une libération. A trois jours d'intervalles, les rêves montrent la même image : Le 6/6/81, un vol d'oiseaux en forme de S inversé, survole rigoureusement la même figure, formées par des hommes au sol, Le 9/6/81, le même vol d'oiseaux survole la même figure formée par des chevaux montrant que ce qui ce passe dans le ciel des idées, se répercute sur la vie des hommes et leur énergie. Le 3/10/82, je deviens invisible Le 27/10/83, je deviens comme la mort, une faux le long du corps et un crochet noir à la main droite, je suis impressionnée et paniquée. Le 18/11/87 apparaît un squelette porteur d'un trident : il marque aussi dans ma vie un changement bénéfique. 1/7/2000 je rêve que des gangsters déguisés en travailleurs se présentent à ma porte, mais celle-ci est fermée. Dans les rêves des années 1980, je n'arrivais pas à fermer ma porte, fuyait, rusait. Les métamorphoses : 13/9/81 un rat semble devenir de plus en plus gros, devient un éléphant en nuage et finit en terrier à poil dur bien réaliste. 10/10/95 : un rat grossi, mais il cherche des caresses, il devient un gros chien beauceron, et finit par être un cochon d'inde.
[Web Creator] [LMSOFT]